01/02/2014

La règle de l'en avant

Les règles du rugby sont  souvent incomprises et les meilleures explications semblent bien  insuffisantes  pour  fédérer le monde du rugby derrière les décisions arbitrales. Ce qui explique les contestations de toutes sortes qui surgissent ici et là, du terrain comme  de l’environnement.

Lire la suite...

28/10/2011 -

"Les Bleus ont évacué la peur d'oser"

 

Il n’y a pas de méthodes magiques qui permettent d’entrainer avec des garanties certaines de succès et il n’y aura pas davantage de méthodologies infaillibles. Mais les solutions pour accéder à un haut niveau de performance et de s’y maintenir sont forcement inhérentes à l’entraineur lui-même.

Lire la suite...

17/10/2011 -

Debrief des Demies

Sincèrement, je pensais, je l’avais dit dans mon précédent article, que les Français sur leur lancée avaient les moyens de passer le cap gallois. C’est fait et on est en droit de se réjouir de l’accès de la France à une troisième finale.

Lire la suite...

22/10/2011 -

"La défense, l'arme stratégique"

Dans cette finale, si les Français espèrent avoir une chance de contrarier les pronostics, il est logique  de penser que la défense devra être l’arme stratégique essentielle. Si elle fonctionne, il s’agira de saisir toutes les opportunités qui se présenteront en espérant que la pression exercée forcera les All Blacks à oublier quelques ballons en route tant dans le jeu à la main que sur d’éventuels coups de pied mal négociés. Cette option qui consiste à tirer parti du jeu de l’adversaire ne saurait être bien sûr suffisante mais son efficience conditionnera le jeu des Bleus quand ils auront à utiliser le ballon à partir du jeu placé. Il s’agira alors de ne pas  rendre vite la balle par du jeu au pied comme cela à été les cas en ½ finale contre les Gallois.

Lire la suite...

14/10/2011 -

"Faire douter les Gallois sur leur jeu"

Quitte à se répéter, gagner les ½ finales et accéder à la finale ne sera pas un exploit. Anglais comme Gallois sont des équipes que l’on connait, que l’on peut battre. Mentalement ce type d’opposition ne risque pas de nous amener ce surplus de stress qui inconsciemment existe quand nous rencontrons les équipes du sud, celui que j’appelle le mauvais stress qui parfois nous fragilise et nous fait déjouer car le rugby que ces nations nous proposent semble non pas inaccessible mais plus difficilement abordable. Cette première demi-finale entre européens ne va pas générer coté français la même angoisse que celle que nous aurait proposé la ½ finale attendue France-Australie. Ce serait indubitablement un risque que de se relâcher mais Marc Lievremont a bien insisté sur les effets pervers de la dernière victoire en ¼ de finale.

Lire la suite...