Articles en relation

On est rentré dans un rugby préfabriqué

Entretiens dans l'équipe en 2013 et en 1989...

Commentaires de 2013 article complet 

L'ancien entraîneur de l'équipe de France (1997-1999) a forcément suivi de près le parcours décevant des bleus dans le tournoi des 6 nations. Son analyse est à la fois simple, globale et sans concession. Le conseil de ce docteur en rugby JOUER !
...Quand Philippe Saint-André dit qu'il nous faut des décathloniens, je ne suis pas d'accord. Il nous faut des joueurs qui comprennent le jeu et qui mettent les ingrédients physiques pour être à même de jouer ce jeu-là...
...— Si tu prends Michalak, laisse-le jouer ! Si tu lui dis qu'il doit occuper le terrain, tu le conditionnes, alors que son point fort, c'est sa réactivité, sa capa­cité à penser autrement, sa faculté à trouver des solutions à la vitesse du jeu.
...En fait, on est rentrés dans un rugby préfabriqué et on aura du mal à en sortir. On installe un pan, un deuxième pan, un troisième pan, mais où est le tout ? On assiste à la répétition de choses préétablies...
...— La mêlée... je vais être provocateur : sans en-avant, pas de mêlée. La mêlée n'est donc que la conséquence d'une faute...
...Les All Blacks et Clermont y réussissent très bien : il y a un soutien extérieur, un soutien intérieur, un soutien dans l'axe, ça surgit de tous les côtés ! Combien de joueurs, qui pourraient assurer la continuité en jouant debout, ne le font pas parce qu'ils sont mentalement stéréotypés ?...

Et... on trouve déjà pas mal des idées de Pierre dans un entretien de 1989 article complet 1989