Florian GRILL sur France Bleu Gironde

Florian Grill est candidat à la présidence de la Fédération Française de rugby l’an prochain. Il est en campagne cette semaine en Gironde à Captieux Ychoux et Mérignac. Il fustige le bilan « pas flatteur » de Bernard Laporte et son attitude après l’élimination des Bleus au Japon.

Président de la Ligue de Rugby en Ile-de-France depuis 2017, âgé de 53 ans, Florian Grill est candidat à la présidence de la Fédération Française de Rugby qui aura lieu l’an prochain. Il est soutenu par Jean-Claude Skrela, Serge Blanco ou encore Fabien Pelous. Et il était dans les studios de France Bleu Gironde ce vendredi matin.

« En rugby, il y a un mot-clé, c’est la solidarité »

Florian Grill estime que les Bleus ont fait « un beau quart de finale » à la coupe du monde au Japon. Mais il s’interroge sur le management et pointe l’attitude de Bernard Laporte à l’issue de l’élimination, qui a déclaré que le coup de coude de Sébastien Vahaamahina, a fait rater la demi-finale. Il se dit « choqué de voir le président de la Fédération Française de rugby, stigmatiser, comme il l’a fait, un joueur. Dans le rugby, il y a un mot clé, c’est solidarité. Et dans le management, il y a un mot-clé, c’est la responsabilité ».

S’il était élu président de la Fédération Française de rugby, dans un an, la priorité de Florian Grill, serait de s’attaquer à la baisse du nombre des licenciés : « -24%, c’est de ça dont me parlent les clubs notamment en Gironde ! » Et de pointer le bilan « pas flatteur » de Bernard Laporte. « C’est simple. Depuis 3 ans, la gouvernance actuelle a augmenté la masse salariale de 12 millions d’euros. Nous, on prend 4 millions de ces 12 millions et on multiplie par 10, le budget consacré au développement du rugby en scolaire aujourd’hui ».

CRMT CRMT
Les derniers articles par CRMT CRMT (tout voir)

Laisser un commentaire